lundi 31 mars 2008

Système

Entrez dans le système d’un anathème,
1, 2, 3… algorithmes sont toujours les mêmes,
Grand architecte de l’univers : numerus clausus,
Calculs mathématiques, nous : vulgum pecus.

Aucune logique n’est démontrée, tout peut être transposé,
Tout peut disparaître, nombres entiers comme premiers,
Les rattachés, comme les isolés, les mal-aimés…
Triste se répète la division, la soustraction,
Tente en vain l’addition, la multiplication.

Aucun nombre n’est parfait, il y a juste des privilégiés,
Qui arrivent sans cesse comme obligés.
Ils veulent donner un sens au système, se rassurer,
Et trouver la solution au problème,
Jusqu’à en devenir blême.

Concept abstrait, jusqu’alors jamais délié,
Mathématique impossible à déchiffrer,
L’expérience l’a démontré…
Sortir de ce système binaire sans revenir déchu,
En revenir indemne est peine perdue.

Il pourra monter aussi haut qu’il le voudra,
Tenter n’importe quoi, le système est défectueux.
Infiniment grand ou infiniment petit,
Le nombre sera toujours multiplié par zéro.
Alors le système est-il erroné ou bien voulu ?
Ou « nécessaire » ? Car je ne vois que la formule 1+0xy.

Celui qui sait résoudre cette équation on ne l’aime,
Et il comprend que tout ceci ne rime à rien dans ce système…

samedi 29 mars 2008

Questionnaire de Proust



Voilà un questionnaire qui dévoilera quelques parts de mystère...




Que représente pour vous le Paradis ? Etre heureux 79% du temps.

Que représente l'Enfer ? Connaître le bonheur et savoir qu’il ne reviendra jamais.

Quel est pour vous le comble de la misère ? Le comble de la misère c’est de posséder des richesses et ne pas savoir s’en servir.

Votre qualité préférée chez l'homme ? La gentillesse.

Votre qualité préférée chez la femme ? La tendresse.

Votre vertu préférée ? Le perfectionnisme de l’âme.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ? Leur capacité à ne pas vivre dans le passé.

Pour quelles fautes avez-vous le plus d'indulgence ? Les pieux mensonges.

Le principal trait de votre caractère ? Une envie de perfection.

Votre principal défaut ? Je sais pas mois, l’impatience, colérique, la capacité à se protéger des sentiments… Il y en a tellement...

Votre principale qualité ? La tolérance.

Votre drogue ? La poésie serait la réponse idéale que je devrais mettre mais plus généralement l'écriture-la lecture-la musique-le cinéma...

Votre rêve de bonheur ? J’aime beaucoup la phrase de Saint-Exupéry qui résume assez bien mon rêve de bonheur : « Fais de ta vie un rêve et de tes rêves la réalité. »

Quel serait votre plus grand malheur ? Je le vis actuellement : "être lucide". ("Trop de raison est sans doute la pire des déraisons ; voir la vie telle qu'elle est et non telle qu'elle devrait être, n'est ce pas là folie suprême?" Miguel De Cervantès)

Où aimeriez-vous vivre ? Où il y a de belles rencontres à faire.

Qui auriez-vous aimé être ? Léonard de Vinci entre autres…

Le don de la nature que vous aimeriez avoir ? Joker.

Aimez-vous le sport ? Non ou très peu.

Votre occupation préférée ? Écrire.

Vos prénoms favoris ? Arthur, Jack, Lily, Diane, Klaus...

La couleur que vous préférez ?Le violet, les couleurs saturées.

La fleur que vous aimez ? L’orchidée.

L'oiseau que vous préférez ? Par ordre : le phoenix (on a jamais dit que ça ne pouvait pas être un animal fabuleux :-)), la colombe, le corbeau, l’aigle royale, la pie.

Vos auteurs favoris en prose ? Mylène Farmer, Amélie Nothomb, J.k. Rowling, Anne Cassidy, Agatha Christie...

(Vos livres préférés : Contes et paraboles de sagesse du boudhisme de Jean Vernette, le journal intime d'Ellen Rimbauer, ma vie à Rose Red...)

Vos dramaturges préférés ? Shakespeare et Sophocle.

Vos poètes préférés ? Mylène Farmer, Baudelaire, Edgar Allan Poe, Emily dickinson…

Votre compositeur favori ? John williams incontestablement, Laurent Boutonnat et Gabriel Fauré.

Votre peintre favori ? Stanne, Francesco Brunetti, Farell…

Votre réalisateur favori ? François Ozon, Luc Besson…

Votre film préféré ou à conseiller ? Un monde meilleur de Mimi Leder, le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, 8 femmes de François Ozon et tant d’autres….

Vos acteurs / actrices favoris ? Jonnhy Deep, Merryl Streep, Edward Norton, Meg Ryan, Jim Carrey, Whoopi Goldberg, Keanu Reeves, Sandra Bullock, Julia Roberts, Robin william etc.. Pour citer au moins une personne française je vais ajouter : Emanuelle Béart.

Vos héros / héroïnes dans la vie réelle ? Joker. Et oui je sais c’est le deuxième.

Vos héros / héroïnes dans la fiction ? Pour la symbolique Don Quichotte, et après y’en a trop, je m’attache beaucoup aux personnages de fiction.

Vos héros / héroïnes dans l'Histoire ? Sans parler de héros ce sont des gens qui me fascinent par leur choix : Jeanne D’Arc, Cléopatre, Siddharta Gautama, Merlin et pour être plus contemporain, Marilyn Monroe et Kurt Cobain.

Les caractères historiques que vous détestez le plus ? Pol Pot, Hitler, Staline mais il n’y a pas qu’eux, vous pouvez y rajouter toutes les personnalités politiques qui ne font rien contre l’injustice.

Ce que vous détestez par-dessus tout ? La trahison.

La réforme que vous estimez le plus ? Peut être réforme est un mot inadéquat mais j’admire le principe des restos du coeur.

Le fait militaire que vous admirez le plus ? Je n’admire aucun fait militaire, la guerre est un des pires fléau de l’humanité.

État présent de votre esprit ? Le paradoxe...

Avez-vous un regret ? Seulement un ?

Comment aimeriez-vous mourir ? Proust avait dit : "J'aimerais mieux pas" Mais pour répondre à la question je dirais que j’aimerais mourir avec le choix.

Votre devise ? C’est une devise que j’ai inventé il y a pas longtemps qui est : « La seule chose dont on peut vraiment être sûr c’est que rien ne se passe jamais comme prévu. »

lundi 24 mars 2008

Et même si...













Et même si je tombe dans les cieux,
L’enfer sera à mes pieds.
Par l’iris de mes yeux,
L’Éden sera voilé.

Et même si je perds mon temps,
L’erreur sera partagée.
Par l’esprit de mon tempérament,
La lumière sera à mes côtés.

Et même si je dois me foutre en poussière,
L’obscur sera ma piété.
Par mon corps brûlant dans la braise,
L’espoir sera sans pitié.

Et même si je m’évade,
Le sale sera dompté.
Par l’eau du temple de Jade,
La foi sera dressée.

Et même si je te donne mon cœur,
La mort ne saura où aller.
Par la force de la terre,
La vie ne sera plus jamais.

Et même si je meurs,
Et que le rendez-vous est donné,
Je ne suis pas sûr de te retrouver…


(Texte déposé sous copyright)

Conjugaisons













Ma vie est à l’imparfait,
Ce que mon présent est au passé.
Si le futur m’engendre,
Alors que les subjonctifs me « mordre ».

Il eût fallu mes passés simples mal conjugués,
Pour que mes futurs antérieurs soient aussi torturés.
Il eût fallu mes plus-que-parfaits eugéniques,
Pour que mes impératifs soient dialectiques.

Rage de mon présent,
La vie au futur est mensonge maintenant.
Ô rage de mon temps,
Le mode conjugal est malveillant.

Aux conditionnels, j’aurais voulu oublier.
Avec mes auxiliaires, tout recommencer.
Avoir et être oublier,
À titre indicatif : « Pour mieux recommencer ! »

Ailes des papillons de la nuit éphémère,
Qui battent comme un cœur téméraire,
Au passé antérieur qui « brave », qui « brave »,
Pour vivre à l’infinitif lointain suave.

Lâche ! Lâche ta colère la terre sur moi.
Condamne mes passés composés pour la dernière fois.
Que tes rimes participent aux temps insensés,
Pour que je puisse mourir sans temps conjugué.


(Texte déposé sous copyright)

Spirale



Spirale


Adn,
Cristaux,
Molécules,
Atomes,
Noyaux,
Protons,
Neutrons,
Quarks...

Débute
Sans but
Une spirale,
Tourbillon de la vie,
Synergie
D’un cercle infernal !


(Texte déposé sous copyright)

mardi 4 mars 2008

Jeux d'écrits intimes : le blog














"La mort est la création de toute chose..."

Un cercle, une spirale ayant pour vocation de faire découvrir quelques un de mes textes qui seront dans mon futur recueil... Un cercle, une spirale révant d'un partage, d'un échange, de rencontres... Alors ne vous privez pas d'écrire quelques messages...

Bon voyage au sein de ce cercle, de cette spirale...

Chris