lundi 28 avril 2008

Petit prince

Un texte inspiré de l'un de mes livres préférés...

















Petit prince


Je suis pris pour celui que je ne suis pas.
On dit que je suis jaloux de cette personne-là,
Vérité ou erreur ?
Je suis pris pour celui que je ne suis pas.
La souffrance ne m’atteint pas,
Vérité ou erreur ?

Sans mentir, face au miroir,
Je suis sûr de ma réponse.
Seulement l’entendre, ce n’est pas le croire.
Je me doutais. Arrêtez de crier. Silence !
Je m’efface, me lasse et m’égare dans ma vallée.
Sans me contredire, je me retire : je suis bon prince.

Vous vouliez bien faire, mais je ne vous reproche rien.
Vous voyez bien que ça ne va pas, je ne demande rien.
Vous dialoguez, il est trop tard.
Vous voyez bien que je ne suis plus le tzar.

Je suis pris pour celui que je ne suis pas.
Ma vie est meilleure que cette personne-là,
Vérité ou erreur ?
Je suis pris pour celui que je ne suis pas.
Jugez ! Sans amour, le malheur ne m’atteint pas,
Vérité ou erreur ?

Sans rien dire, je reste dans l’ombre.
Je ne sors pas et reste sous le marbre.
Délaissé, je suis contrarié, presque isolé.
Je veux mon linceul, je suis persécuté.
Je brouille les pistes mais je reste le roi de ma vallée.
Sans prétention, je me retire : je suis bon prince.

Vous vouliez connaître la vérité,
Vous la connaissez. Pourquoi ne pas l’accepter ?
Vous voulez faire semblant de ne pas savoir,
Vous voyez pourtant que votre histoire est illusoire.

Je me retourne une dernière fois : je suis bon prince.
Je n’entends toujours pas ces mots, je pars :
Je suis le petit prince…


(Texte déposé sous copyright)

lundi 21 avril 2008

Jeux d'écrits intimes : le titre

Plus de 80 % des personnes ayant voté ont trouvé que le titre était un très bon choix (66%) ou bien (16%), contre 17 % "peux mieux trouver "et 2% "ne convient pas", ainsi j'annonce officiellement que le titre du recueil s'intitulera : "JEUX D'ECRITS INTIMES"

J'espère pouvoir vous montrer la couverture prochainement une fois que l'éditeur et moi auront validé une des maquettes que nous sommes en train de faire! :-)















Jeux d’écrits intimes

Jeux de je,

D’écrits de l’âme,
Des cris de l’être,
Des cris intimes.

Je de jeux,

Aux quatre as,
De pique,
De trèfle,
De cœur,
Et de carreau,
De treize larmes
Par saison,
Qui bissextile,
S’explique,
De deux larmes
De plus,
Joker,
Dans ce jeu
De faussaire.

Jeux, je,

D’iris, d’éclipse,
D’éclipse des lys factices.
Tragi-comique, soleil en feu,
L’encre se mêle au jeu,
D’un ciel nébuleux,
Où l’onde s’écoule de mes yeux.

Je, jeux,

D’arc-en-ciel,
Au contour de fiel,
Où s’imaginent éternelles,
Mes larmes d’aquarelles,
Sur la toile d’un éphémère,
Dormant hors de l’éther.


(Texte déposé sous copyright)

lundi 14 avril 2008

Quintessence














De là où je suis, regarde-moi...
De là où tu es, entends-moi...

Éternel, sens-moi,
Éternel, « Toi & Moi ».

Sans paniquer, touche-moi...
Sans regretter, goûte-moi...

Et dans la lueur : Aime-moi…


(Texte déposé sous copyright)

samedi 12 avril 2008

Génie



En rapport avec mon précédent texte "Je pense...mais qui suis-je?", voilà un lien amusant dans le même thème. Un génie essaye de trouver la personne à qui vous pensez. Des fois, c'est un peu tiré par les cheveux vu les questions qu'il nous pose, mais des fois, c'est impréssionnant! Vous me direz si ça a marché pour vous et a qui avez-vous pensé! :-)

http://www.akinator.com

lundi 7 avril 2008

Je pense... mais qui suis-je?

La pensée synonyme d’être,
Être synonyme de mal-être.

Je pense donc je suis...
Mais qui suis-je ?

Telle est la question !

Shakespeare ne m’a pas dit…

Mais je suis…

Je suis l’or,
Pour celui qui me dévore.
La lame de celui
Qui vit.

Je suis l’ordure,
Pour celui qui me torture.
Celui qui fait réfléchir,
Qui allie le pur au pire.

Je suis l’ombre,
Pour celui qui ne me voit pas.
Je suis sombre,
Pour toi que je ne veux pas.

Je suis l’amant
De ma plume,
D’un système savant
D’amertume.

Je suis le secret,
D’une vie ancrée.
La conscience,
De celui qui pense.


(Texte déposé sous copyright)














Être ou ne pas être?