vendredi 11 juillet 2008

TABLE


















Résultat du sondage pour la couverture du recueil : 75 % aime! Soit à la folie (27%) ou beaucoup (48%) contre 25 % qui n'aime pas vraiment. C'est à dire un peu (19%) et pas du tout (6%). Merci à tous d'avoir voté et d'être favorable à la majorité!

Voilà déjà plusieurs semaines que je parle du recueil et voici de nouvelles informations sur celui-ci. Il devrait sortir en septembre... Les bons de précommande seront donc lancés très prochainement. Le prix devrait être de 15 € au lieu de 17 € par la suite.

Pour vous donner un avant goût du recueil, voici les textes que celui-ci contiendra. Je vous laisse le choix de choisir les titres des prochains textes que vous souhaitez voir publier sur ce blog. Ainsi dans vos commentaires n'hésitez pas à me dire le titre du texte que vous voulez voir. J'en mettrai un à peu près toute les semaines. J'espère vous donner encore quelques informations sur le recueil très prochainement.

Poétiquement vôtre,

Chris


Table :


AS DE PIQUE

Spirale
Coma
Système
No sens
Accoutumance
Pas en vie
Quand tous les mots sont déjà pris...
Clic clac
Comme la bête...
Il est surgi de nulle part
Conscience littéraire
Échec et Mat !
Petit prince


AS DE COEUR

Sérendipité
Âme perdue
Cent complexes
Sorry
J’ai si...
Incertitude
Thé ou café ?
Des hauts et débats
Le collectionneur
Conjugaisons
Pépins... de pommes
Et même si...
Petit prince II

AS DE TRÈFLE

S...
Démence passagère
Feux d’artifice
« Why, why not ! »
Lumières d’ombre
L’intransparence
Dans ma coque...
Verte tige
Contre-indications
Vision optimiste sur condition pessimiste
MiS à morT
Memento Mori
Petit prince III

AS DE CARREAU

1789
Réflexions
Approche la saison
Qui perd gagne...
Quintessence...
Mal l’amertume
Saigner n’est pas gagner !
Nuits blanches
Trouble jeu
Je pense... mais qui suis-je ?
Hymne mortel
Muraille d’encre de Chine...
Transfiguration

JOKER

Jeux d’écrits intimes– Dédicace

3000 visites

Muraille d'encre de Chine...















À ta cime, s’abattent les cartes de ton jeu de 32 traces.
À ton front comme l’aurore qui se lève, toi, tu t’éveilles.
Les richesses aux oreilles, bien sûr, toi, tu délaisses,
Et par trois fois se plisse à ton cou cette merveille.
À l’empire du Soleil-Levant, cher à ton coeur,
Avec ta main, tu m’as dit : « n’aie pas peur ».
À l’empire du Milieu, ta main tendue vers les cieux,
Tu m’as dit que s’accomplisse l’exaucement de mes voeux.

(SIDDHÂRTA GAUTAMA DIT BOUDDHA)

Le bonheur est comme l’eau entre les doigts
Juste un instant dans les mains en peine,
Dès qu’on veut le saisir, il n’est plus là.
On ne possède pas les choses, ce sont elles qui nous détiennent.
Quand on veut se les approprier, on les gâche sans détour,
Quand on les libère, on en est maître pour toujours.

(PHILOSOPHIE DITE ZEN)

Discipline libérée, de croyances non fondées,
Esprit vacuité, métaphysique exorcisée,
L’esprit sera vierge pour celui qui veut penser !
Chemin de vérité, ramène à l’unité.
Le sage a dit : « vive la liberté ! ».
Seule l’expérience est exigée, jusqu’à en être illuminé.

(PLÉNITUDE INTENSE DITE NIRVANA)

Mais tu vois, je ne suis ton chemin.
Strass, fuis mon destin.
Les mots exutoires,
D’un monde illusoire,
Se forment et se dressent,
Comme un rempart en ivresse,
Aux meurtrières ouvertes,
Pour celui qui moleste…
De ma tour de rêveur, les mots enchanteurs,
Protègent mes heures de la douleur…
Défense dite : « Muraille d’encre de Chine… »


(Texte déposé sous copyright)