mardi 2 septembre 2008

MiS à morT















Souffrir, mourir,
Pour un sourire.
Imaginer le pire :
Se mentir.

Sonna l’heure !
C’est trompeur,
Et flatteur.
Un malheur…

D’un amour égaré,
Sur le sol délaissé,
Pour un autre préféré
De moi, je suis blessé.

Torturé, solitaire,
Trappe mortuaire,
Là, sur ma chair,
Se délecte l’amer.

Mon amour,
Mis à mort,
Sur mon corps,
S’acharne le sort.

Tu avais tort,
Tout est mis à mort,
Mon amour.
Et de ça, j’aimerai m’exore !


(Texte déposé sous copyright)