mercredi 29 avril 2009

Sorry


















SORRY

Petite parcelle d’air,
Qui entrouvre l’univers,
Arrive délétère…

Je t’aime déjà,
Même si tu n’existes pas.
N’es-tu pas mieux,
Là-haut dans mes yeux ?

Sans réponse à mes questions,
Jamais nous nous croiserons.
Alors…

Excuse-moi,
De ton effervescence,
De ta déliquescence.
Pardonne-moi,
Ma décadence,
Et ma faiblesse si dense.

Mais je n’y crois pas,
Je sais que ce sera mieux pour toi,
Je ne veux pas te défaire de moi.

Je te dresserais un château fort.
Te protégerais de l’or,
Et de tous mes torts,
Et même de la mort !

Comment pouvoir faire ça,
À cet être que j’aime déjà,
Si je dois me dire qu’un jour il s’en ira ?

Alors absolute-moi d’ores et déjà !

Mais voir le reflet,
De ma vie passée,
Serait dément à recommencer.

Le manteau restera fermé,
Seule la neige continuera à couler.
Il fera froid c’est vrai, mais…
Mais dans mes yeux je t’aimerai.

Sans réponse à mes questions,
Jamais nous nous croiserons.
Mais sinon…

Excuse-moi,
De ta décadence,
Et de ta faiblesse si dense.
Pardonne-moi,
Mon effervescence,
Et ma déliquescence…