samedi 26 février 2011

El Dorado


El Dorado

Je suis le Plaisir – la Lumière – l'Âpre ronde,
Tissu d'or de l'auteur à la marque profonde.
Pléiade, fiévreux ciel dilaté offre l'onde,
D'un fini infini monde aux pages fécondes.

Dans une nuit d'ennui, toi qui m'as consolé,
Rends-moi une fois ce prompt désir éprouvé,
L'image fleurie de mon corps à mon esprit,
Et le frisson où l'émotion aux draps s'allie.

Est-ce Nothomb ? Est-ce Farmer ou Baudelaire ?
Mon front est rouge encor du baiser de la beauté,
Mon rêve est tendre comme je l'avais songé.

Et j'ai deux fois repris en bouche ces lectures,
Modulant tour à tour les lettres de Calliope,
Mots que je respire d'amour ou de canope.


Extrait du recueuil : Arts-en-ciel et autres tranformations...

(Texte déposé sous copyright)