mardi 16 août 2011

Le caméléon














Différent des différents, amant des amis,
Ami de l'amant, de l'amante, fortuit,
J'étends ma chair jusqu'au plus profond de votre blâme,
Le vice, transmué, est l'absolution du charme.

Organiques, immuables, que veulent dire les mots ?
Le beau se fait la belle, se fait le beau,
Les soleils, la face cachée de la lune, infidèles,
L'aède le dit depuis des milliers d'années dans sa ritournelle.

Comment ? Pourquoi ?
Ce sont bien là, les seules questions à ne pas poser.
La grande dame l'a approuvé de sa bonne loi,
La loi du vrai. Seul le frustré ose la désavouer.

Vous, d'instinct, vous savez ce qu'il faut faire,
Votre nature prend entière mon envers,
Votre regard, votre langue m'envoient dans vos spirales,
Dans les étoiles pour un rituel ancestral.

Le chêne ne sait où le gland doit prendre place,
De son savoir, ne reste que de vagues traces.
Tout créateur aussi puissant qu'il soit,
Ne sait l'univers même s'il se proclame roi.

C'est pourquoi, il est à imiter de toutes ses couleurs champêtres,
Le caméléon, cet être qui décide qui il veut être.


Dédicaces de mes livres le samedi 20 août à la librairie du golf de Valescure,
de 10h à 12h et de 15h30 à 17h30 !

Venez nombreux pour ce partage poétique !